Eldars Noirs : pions Infliger la Souffrance

Introduction

Au cours des combats, une armée perd progressivement son potentiel de combat. Les escouades sont détruites et la force devient de moins en moins efficace. Mais ce n'est pas le cas pour les eldars noirs! Certes, ils subissent des pertes comme n'importe quelle autre armée, mais cela ne les empêche pas de conserver leur potentiel de combat, car dès qu'ils éliminent des adversaires, ils se nourrissent de leurs souffrances et deviennent plus résistants, plus forts et finalement, totalement insensibles à la peur.


Tout ceci est représenté en termes de jeu par la règle La Puissance vient de la Souffrance. Plus une escouade accumule de points de Souffrance, plus elle gagne de règles spéciales. Par exemple, un Guerrier Cabalite avec deux points de Souffrance gagne les règles Insensible à la Douleur et Charge Féroce.


Il est préférable de représenter les points de Souffrance d'une façon ou d'une autre. Vous pouvez vous servir de socles, de pièces de monnaie ou de dés de couleurs différentes. Cependant, nul doute que la plupart des joueurs voudront représenter leurs points de Souffrance de façon beaucoup plus imagée. Nick Bayton nous donne quelques exemples dans les pages qui suivent.

Fabriquer des Pions de Souffrance

Nick a suivi deux approches différentes. La première consiste à avoir trois pions pouvant s'empiler (vous ne pouvez pas avoir plus de trois points de Souffrance par unité). Lorsqu'une escouade gagne un pion, il vous suffit d'ajouter un pion à côté des figurines pour l'indiquer. La seconde méthode consiste à avoir un seul pion qui peut compter de trois façons différentes. L'avantage est que cela permet de diminuer l'encombrement du champ de bataille!

  • Le kit de soclage de Warhammer 40,00 s'est révélé très utile lors de la réalisation de ces pions. Nick a simplement collé un casque Space Marine sur un socle avant d'ajouter quelques décorations d'eldars noirs, notamment un couteau de Céraste, une lance et une petite longueur de chaîne de joaillier.

  • Ces pions sont indépendants, il vous suffit d'en placer un à côté d'une de vos escouades lorsqu'elle élimine un adversaire. Nous avons choisi des casques de Space Marines, mais selon vos adversaires habituels, vous pourriez opter pour des têtes d'orks, de tyranides, etc.

  • Pour ces pions, Nick s'est servi du pack de Crânes pour décorer ses piques prises sur des kits de Raider et de Ravageur. Les autres éléments proviennent de la boîte à rabiots de Nick et du kit de soclage de Warhammer 40,000.

  • Et voilà! L'idée est que le nombre de piques indique le nombre de points de Souffrance dont l'unité dispose. Ainsi, lorsqu'une escouade gagne trois points de Souffrance, il suffit d'échanger le pion à deux piques contre un pion à trois piques.

Fabriquer des Pions de Souffrance (suite)

  • Pour cette méthode, Nick s'est servi de tiges de laiton qu'il a placées sur des socles texturés. Il est ensuite parti à la recherche de têtes dans les boîtes à rabiots de ses camarades. Il a alors foré un trou d'un diamètre légèrement plus grand que celui de la tige dans ces têtes.

  • Une fois peint, il suffit de placer le socle avec sa tige à côté d'une escouade. À chaque fois qu'elle gagne un point de souffrance, il suffit d'enfiler une tête sur la tige! Pensez à laisser une longueur de tige suffisante pour y enfiler trois têtes, mais pas plus.

  • Le pack de Crânes a été très utile pour cette méthode. Nick a réussi ces trois piles de tailles différentes à l'aide d'un seul pack.

  • Les trois piles représentent les différents niveaux de points de Souffrance. Un point de Souffrance est représenté par la petite pile, deux points de Souffrance par la pile de taille moyenne, trois points de Souffrance par la grande pile.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site